Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/08/2010

Rétablir la vérité des chiffres

Suite à la décision courageuse des élus de la communauté de communes de Millau Grands Causses, et la réaction du SER (Syndicat des énergies renouvelables) par la voix de Mellyn Massebiau, le collectif "Agir pour le Lévézou" souhaite faire connaitre les vrais chiffres de l’éolien en Aveyron et sur le Lévézou en particulier: Selon la Préfecture, le nombre d'éoliennes installées, en Aveyron, n'est pas de 83, mais 88 (dont 75 sur la seule région du Lévézou). C’est la plus forte concentration d’éoliennes de France. 33 éoliennes supplémentaires ont eu un accord de permis de construire, et font l’objet d’un recours au tribunal administratif,  101 sont en instruction, et 162 ont été refusées par les services de l’état. Ce qui fait un total de 384 sur le département. Le chiffre annoncé par la Communauté des communes de Millau (500 éoliennes) est bien celui qui nous attends après le vote du Grenelle 2 de l'environnement.
En effet sans l'action des associations, conjuguée à l'attention et l'écoute des pouvoirs publics, ce sont 330 éoliennes qui étaient prévues seulement sur les massifs du Lévezou (Source : Le Figaro Magazine, Février 2008). Heureusement, certains propriétaires fonciers ont refusé les éoliennes sur leurs terres (pour ne pas avoir à leur charge le démantèlement !) et quelques élus ont résisté aux charmes des démarcheurs, privilégiant le maintien des emplois locaux mis à mal par les éoliennes, en particulier sur le tourisme.
Mais les promoteurs ont les dents longues, et plusieurs projets sont au stade des démarches commerciales qui se déroulent dans le plus grand secret pour obtenir les signatures indispensables et irréversibles des maires et des propriétaires fonciers. C’est le cas, entre autre à Naucelle (6 éoliennes), à Sauveterre de Rouergue (6), à Bertholène (10), à St Rome de Tarn (10)    
La décision des élus de Millau résulte d'une réelle prise de conscience de l'opinion publique, et un changement d'attitude réel quant à l'approche des élus. Les opposants ne sont ni des anarchistes ni des ayatollahs, mais des gens normaux, écologistes assez souvent, qui se sont intéressés au problème de l'éolien, surtout quand ils ont découvert un projet, à côté de chez eux. La France n'est pas l'Allemagne, chez nous l'habitat est plus dispersé et implanter des éoliennes, à 500m des habitations est une erreur grave. Alors que plusieurs voix s'élèvent dans le monde (Académie de médecine, Nina Pierpont aux Etats unis) pour dénoncer la trop grande proximité des habitations par ces machines de plus en plus géantes (Les dernières installées en Belgique font 200m. de haut), le gouvernement s'entête, sous la pression du SER (dont les intérêts financiers priment sur les intérêts des hommes) et veut passer en force, mais l'opinion publique aura le dernier mot, c'est sûr !
Il n'y a qu'à voir, la valeur des entreprises éoliennes cotées en bourse, depuis le début de l'année : EDF Energies Nouvelles moins 20 %, Séchilienne-Sidec : moins 22% et Théolia (qui vient d'acheter Ventura) moins 47%. Théolia, qui vient de changer trois fois de directeur en moins de deux ans (les actionnaires ont évincé leur président fondateur : M. Santander, en septembre 2008) a vu la valeur de son action chuter vertigineusement de 24 euros, il y a trois ans à 1 euro aujourd'hui. Cette entreprise, qui a revendu un parc éolien en Allemagne en Novembre 2008, souhaite redorer son image, et lance une augmentation de capital de 60 millions d’euros pour redonner confiance à ses actionnaires en essayant de concrétiser des projets en suspens, en limite du Lévézou (sur les communes de St Beauzely et Castelnau Pégayrols). Mais la détermination de toute la population est intacte et la décision de la Communauté des communes de Millau, vient renforcer son combat.
Nous avons une proposition à faire à Melling Massebiau ; Au lieu d'habiter Millau, venez acheter ou louer une maison à Bouloc ou sur le Lévezou, puisqu'il y a tant d'avantages à vivre aux pieds des éoliennes. Il y a plein de maisons à vendre qui ne trouvent pas preneur ! Au moins que les quelques emplois crées par les éoliennes, profitent à quelqu'un  !!! et sur le Lévezou, plutôt qu’au Portugal, en Espagne, en Allemagne ou au Danemark !!!

Le collectif

 

Un clic sur les mots en blancs pour voir les éléments

Commentaires

Pour info, le projet de Bertholène est de 11 éoliennes et non de 10, malheureusement une de plus ou de trop.

Écrit par : Bernié | 08/10/2010

Et la connerie de nos petits maires, on a réussi à la chiffrer ?

Écrit par : éolien = escroquerie | 17/10/2010

Les commentaires sont fermés.