Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/10/2010

Repas de la convivialité

Le collectif Agir pour le Lévézou a été constitué il y a deux ans pour défendre les éléments essentiels de la vie : l'eau, l'air, la terre.

 

Pour fêter cet anniversaire, nous vous invitons à un repas convivial qui aura lieu à la salle de fêtes de Saint Laurent de Lévézou le Samedi 13 Novembre 2010 à 12h

 

Durant ce moment d'amitié où nous montrerons notre attachement au Lévézou, nous vous informerons des divers projets en cours sur notre territoire (parc éolien, captage de source, …...).

 

Rejoignez-nous à Saint Laurent avec votre famille, vos amis, vos voisins

 

Pour cela faites-vous inscrire avant le 8 novembre auprès de:

- Madeleine RUDELLE à Pont de Salars        ( 05 65 46 80 29

+ madrud @ hotmail.fr

- Angèle ALBACETE à Mauriac         ( 05 65 58 75 35

+ angele.albacete @ wanadoo.fr

- Marie-Christine COLIN à Vezins     ( 05 65 70 69 07

+ pascal.colin17 @ wanadoo.fr

- Nathalie COSTES à Curan                ( 05 65 46 01 36

                                                           + nathalie-costes @ wanadoo.fr

- Jean-Marie BERNAD à Ségur          ( 05 65 69 63 56

                                                           + nadinebernad @ yahoo.fr

12/10/2010

Bertholène : 11 éoliennes en projet


Le quotidien CENTRE PRESSE relatait dans son édition du vendredi 8 octobre 2010, la réunion publique organisée par les élus locaux de Bertholène.
Des membres du collectif "Agir pour le Lévézou", confronté quotidiennement aux nuisances des parcs éoliens, ont fait part de leurs vécus.
Ils ont apporté ainsi la contradiction face aux arguments idylliques avancés par les promoteurs de l'éolien industriel.
Le 12/10/2010
CPLvig.jpg

Clic sur la vignette pour lire l'article


05/10/2010

Eoliennes en mer

ML100930.jpg

Midi Libre du jeudi 30septembre 2010 nous rapporte l'opposition des élus du littoral Languedocien à l'implantation de parcs éoliens marins.
Cela fait suite à 2 excellents reportages du même quotidien parus les 11 et 14 septembre 2010.
Nous remarquerons que les élus Languedociens rejettent les éoliennes situées à 10 kilomètres en mer pour des raisons de nuisances visuelles, alors que certains élus Aveyronnais défendent (ou ont promus) des parcs éoliens à moins d'un kilomètre d'habitations, sans prendre en considération les nuisances sonores et la dépréciation de l'immobilier environnant.
Cherchez l'erreur !

Le 05/10/2010

MLvig.jpg

Clic sur la vignette pour lire les 2 articles