Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/04/2012

Et pourquoi pas des éoliennes à Jouc ?

Nous venons d’apprendre l’annulation du projet d’ordures ménagères porté par le SYDOM  sur la ferme de JOUC. Le propriétaire vient de retirer de la vente son exploitation de 250 hectares, laissant dans l’embarras les responsables du département chargés du dossier épineux de l’élimination des déchets de toute sorte. Nous avons vu pour l’occasion, tous les élus de droite ou de gauche, réunis pour la photo de famille, période électorale oblige, s’opposer avec force à ce projet. Jamais un consensus politique ne s’est affiché avec autant de spontanéité, même lorsque les habitants du Lévézou ont eu à plusieurs reprises à repousser des projets d’épandages de boues de station d’épuration pour préserver cette ``terre des eaux vives’,’ ressource d’eau potable indispensable aujourd’hui à tout l’Ouest du département

Nous avons maintenant une proposition à faire au propriétaire de la ferme de JOUC

Monsieur,
Vous avez la possibilité d’implanter sur vos terres au moins 30 éoliennes de 150m de haut, sans souci de voir les élus du Sud Aveyron s’y opposer, ni les responsables du parc des Grands Causses. Ces derniers ont en projet d’installer toujours plus de machines en limite de leur territoire, En effet vous avez la chance d’habiter sur la commune de Castelnau Pégayrols dont le maire adore les éoliennes qu’il installe, sur le Lévézou. Vous aurez aussi le soutien sans faille de notre député qui a la plus forte concentration d’éoliennes de France sur sa circonscription. Peu importe l’inscription des Causses et Cévennes au patrimoine mondial de l’humanité et tant pis si l’Unesco revient sur ce classement à cause des éoliennes !

Pourtant ce qui se passe au Mont St Michel devrait interroger nos élus. Le préfet de la Manche vient de retirer le permis de construire pour 4 éoliennes situées à moins de 40 Km du site, suite à la demande de l’Unesco. Chez nous, le territoire des Causses et Cévennes sera entouré, si les pouvoirs publics n’y prennent garde, de plus de 200 éoliennes dans un rayon de 20 km. Sur le Lévézou 100 éoliennes pourraient s’ajouter aux 74 déjà existantes essentiellement construites sur des communes des vallées environnantes : St Beauzely, Castelnau Pégayrols, Salle Curan, Ayssènes, Bertholène, Gaillac d’Aveyron …. Comme si le département avait décidé de sacrifier le Lévézou et de faire de notre région une poubelle !!!

Comment peut-on encore avoir des ambitions touristiques pour cette belle région si la folie destructrice des paysages continue? Comment protéger la biodiversité avec une faune et une flore très riches et pourtant massacrées par les parcs éoliens. Messieurs les élus, vous avez les clés de notre territoire. Un maire a plus de pouvoir qu’un préfet pour l’installation d’un parc éolien. Ne soyez pas dupes, les promoteurs ne sont pas là pour sauver nos finances publiques mais pour faire du "business" sur le dos des consommateurs d’électricité.

La richesse qu’ils nous promettent c’est d’abord la leur. Notre richesse à nous ce sont les hommes. Or au pied des éoliennes : ``Tout projet reste à l’état de dossier dans les tiroirs’’ nous disait récemment André Valadier et cela se fait de façon très  insidieuse : Le patrimoine est dévalué, la transmission des commerces ou des ateliers artisanaux est impossible, les agriculteurs voient leur avenir de plus en plus incertain et le tourisme bat de l’aile. Depuis quelques années nous n’avons plus de migrants porteurs de projets touristiques. C’est ça la réalité du terrain

Consommer moins d’énergie, produire moins de déchets, seront les premières bases d’une solution qu’il faudra de toute façon trouver, sans mettre toujours la tête dans le sable !!!

Collectif Agir pour le Lévézou