Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/06/2012

Législatives – Eoliennes...... Silence,. ça tourne !

Aucun des candidats aux élections législatives ne s'est exprimé clairement sur le problème des éoliennes industrielles. Mais nous connaissons les pensées des deux principaux.
Le député sortant, par ailleurs élu local d'Ayssènes, a laissé et peut être même favorisé l'installation de machines à vent en limite de sa commune en prenant soin qu'elles dominent la commune voisines de Villefranche de Panat.
La candidate vert-rose du parti présidentiel, se présente comme favorable à la "transition énergétique". Mais Madame le Maire de St Jean St Paul n'a aucune crainte des nuisances générées par les éoliennes industrielles : Le Causse Larzac a été classé patrimoine naturel de l'UNESCO !
Ces prises de position nous ont incitées à faire paraître dans la Presse locale une lettre ouverte aux candidats. Evidemment, aucun candidat n'a souhaité nous répondre.
Le 06/06/2012

 Pourquoi toujours davantage d’éoliennes sur le Lévezou ?

Le collectif Agir pour le Lévezou veut,  par ce titre, interpeler tous les candidats aux élections  législatives de la 3ème circonscription

Mesdames et Messieurs les candidats,  vous allez dans les prochains jours faire campagne sur le Lévézou et vous pourrez donc en le traversant,  vous rendre compte du massacre causé par les 74 éoliennes industrielles déjà installées, dont 26 dominent par leurs nuisances les communes environnantes (Castelnau Pégayrols sur Bouloc, Ayssènes et LestradeTouels sur Villefranche de Panat)

74 éoliennes, c’est la plus grosse concentration d’éoliennes de France en Montagne. Elus et habitants du Lévézou, sommes tous responsables de cette situation. Personne ne pouvait deviner les nuisances que les promoteurs nous ont cachées, en utilisant des méthodes commerciales bien rodées, proches souvent du lavage de cerveau

Mais maintenant vous savez. Nous vous demandons très fermement d’aborder le sujet dans vos réunions locales.

Voici la situation actuelle :
- Le 25 Juin 2009, Monsieur le préfet Vincent Bouvier a eu le courage de refuser les permis de construire pour 12 éoliennes au pic Monseigne (St Laurent et St Beauzely) et 7 de plus à Bouloc (Castelnau Pégayrols). Ces refus de permis pour 19 éoliennes de plus à Bouloc ont fait l’objet d’un recours par le promoteur au tribunal administratif de Toulouse et nous sommes tous en attente du jugement.
- A Salles Curan , le transformateur d’EDF est prévu pour 30 éoliennes supplémentaires.
- A Trémouilles le maire actuel a en projet d’installer 15 éoliennes de 150 m. de haut dont la plupart seront à 500m.des habitations  et les démarcheurs sont au travail pour engager de façon irréversible la signature de quelques propriétaires fonciers.
- A Viarouge (Ségur) où 5 ou 6 éoliennes pourraient se rajouter aux 6 déjà existantes.
- A Frayssinhes ( Flavin) il est question de relancer la construction des 5 éoliennes dont le permis avait été accordé mais qui n’ont pas été construites avant l’expiration du délai de 5 ans.
- A Arques-Ségur  15éoliennes dont le permis a été accordé en 2009 sont en recours à la cour d’appel de Bordeaux.
- Entre Vaysse Rodier et la forêt des Palanges, 22 éoliennes sont en projet,  portées par les communes de Bertholène et Gaillac d’Aveyron, la ZDE validée par la communauté de communes de la vallée de l’Aveyron étant à l’étude dans les services administratifs.
- A Lavernhe de Sévérac, le projet de parc (4 éoliennes) refusé d’abord par la préfecture en 2004 a été modifié et accordé ensuite. Ce parc a été racheté par le président de la CCI de l’Aveyron, M. Cantos, déjà propriétaire de 4 éoliennes à Salles Curan et de plusieurs parcs éoliens dans l’Aude, dans l’Hérault et en Charente. Ce projet est en ultime recours au conseil d’Etat. On pourrait ajouter à cette panoplie lugubre le projet de ZDE de la communauté de communes du Sévéragais qui pourrait ainsi  boucler la boucle autour du Lévézou

C’est donc en tout, Plus de 100  éoliennes qui pourraient se construire si les élus et l’administration laissent faire. C’est sur notre circonscription que se trouvent toutes les éoliennes du département et 60 % des éoliennes de Midi Pyrénées. Le parc naturel des Grands Causses a été d’un laxisme flagrant en se dégageant de toutes ses responsabilités de protecteur des paysages, de la faune et de la flore et de la qualité de vie de ses habitants

Le Grenelle de l’environnement a été voté par la droite comme par la gauche, ce n’est donc pas une question politique mais une question de bon sens et de sauvegarde ou de sacrifice d’une région. Nous ne voulons pas que l’on s’intéresse à nous seulement pendant les périodes électorales. Le commerce, le tourisme, l’artisanat ne font pas bon ménage avec les éoliennes. Il y a plus d’emplois détruits que d’emplois créés, nous le savons et vous le savez. Le patrimoine est dévalué, nous avons des exemples

L’éolien n’est qu’une affaire d’argent. Le vent du Lévézou enrichit les promoteurs étrangers Portugais, espagnols, allemands, danois, italiens, et maintenant les suisses qui viennent de racheter une partie des éoliennes de Bouloc.

Le collectif 40 associations de Midi Pyrénées auquel nous appartenons a diffusé largement un questionnaire à l’intention des candidats, et certains ont répondu. Nous ferons connaitre les réponses et les non réponses. Nous avons apporté ces précisions sur la situation lamentable du Lévézou, pour vous demander, Mesdames et Messieurs les candidats de vous prononcer avant le 10 Juin et de nous donner votre position en ce qui concerne nos demandes d’arrêt de tout projet éolien dans le département Le choix de toute autre énergie renouvelable témoignera de votre respect de notre territoire et de vos électeurs

En vous remerciant d’avance, nous vous prions d’agréer Mesdames et Messieurs les candidats, l’expression de nos sentiments les plus respectueux

Le Collectif Agir pour le Lévézou