Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/11/2012

Le Chantage à l’emploi de France Energie Eolienne

Suite aux affirmations de Madame Mellyn  Massebiau au sujet des emplois créés par l’éolien, le collectif Agir pour le Lévézou réagit !   Où sont les emplois créés à Peu et Coufouleux, à Barre et à Murat dans la Tarn ou chez nous sur le Lévézou ? Les entreprises locales, trop peu nombreuses, qui ont participé au montage des éoliennes, ont eu un bol d’air l’année de l’installation, c’est vrai, mais depuis ce n’est que désolation !

Qu’allez- vous dire à ce restaurateur, à ce boulanger, à ce menuisier, à ce garagiste qui déjà en situation normale auraient eu du mal à transmettre leur entreprise et qui voient aujourd’hui leur avenir complètement bouché, car plus personne n’investit aux pieds des éoliennes ? Que direz-vous à cet agriculteur proche de la retraite dont les enfants refusent de s’installer pour la vie dans cet enfer de ferraille ? Que dites- vous à ce propriétaire de maison qu’il n’arrive pas à vendre sinon en la bradant ?  Que dites- vous à ce jeune couple, porteur d’un  projet de chambres d’hôtes, et qui a été chassé de chez lui par EDF EN ?  Que dites- vous à ce gérant de camping obligé d’arrêter suite à la création d’un parc éolien à proximité ?  Que pouvez- vous dire aux défenseurs de l’environnement et de la biodiversité quand on leur annonce que 98 chauves-souris ont été trouvées mortes aux pieds d’un parc éolien sur le Lévézou ?  Que dites- vous à ceux qui ont des maux de tête récurrents  et des insomnies parce qu’ils vivent aujourd’hui malgré eux à 700m de ces machines destructrices ?  Que pouvez-vous dire à ces élus trompés par vos discours charmeurs et qui ne retrouvent pas aujourd’hui, avec des éoliennes sur leur commune, ni les recettes ni les emplois promis, alors qu’ils héritent d’une fracture sociale qui risque de compromettre à l’avenir tout engagement communal ou associatif.

Les seuls emplois créés par les éoliennes sont dans les pays qui les fabriquent et qui assurent eux-mêmes la maintenance les premières années. En France, vous parlez d’une filière en péril qui n’existe pas. Mr. Wolf, votre président, est aussi le PDG de Vestas au Danemark, leader mondial de l’éolien et qui licencie aujourd’hui 2335 personnes, après déjà 1900 en 2009 et 3000 en 2010.  De même chez Gamesa (Espagne) où 2700 emplois sont supprimés.  La concurrence avec la Chine  (Bientôt une éolienne sur deux installée dans le monde sera chinoise) ne va pas encourager la France à se lancer dans la fabrication d’éoliennes chez elle et  vous le savez bien !

Les chiffres que vous annoncez pour l’emploi ne sont que pur chantage pour faire avaler ce scandale économique et écologique qui va couter très cher aux Français sur leur facture d’électricité.   L’Angleterre vient de s’en apercevoir, et a mis fin : «  au plus grand délire de la période actuelle » en abandonnant  tout projet de parc terrestre.  En Ecosse une excellente étude de "Verso.Economics" démontre que : l’éolien n’a créé que 10% des emplois prévus,  mais que chaque emploi vert supprime 3,7 emplois dans l’économie locale’’      A qui voulez-vous faire croire que vous êtes là pour nous ?  Non la région Midi Pyrénées, dont vous êtes déléguée pour France Energie Eolienne, n’est pas à vendre. Si l’éolien est autant en danger que vous le dites, alors tant mieux. Reconvertissez- vous, Madame, dans le conseil pour les économies et autonomies d’énergie, dans l’isolation des bâtiments, dans le développement des autres énergies renouvelables comme la géothermie profonde, le bois, la méthanisation ou la recherche d’une meilleure efficacité du solaire etc…    Vous avez suffisamment d’atouts pour réussir et convaincre votre principal  allié le président de la CCI Aveyron,  de s’occuper davantage de ces énergies renouvelables qui elles, créent de l’activité sans en détruire. Rappelez- lui que le petit commerce, l’artisanat, l’agriculture et le tourisme en Aveyron sont les principales sources d’emplois non délocalisables et qu’il devrait s’y intéresser davantage. Dites- lui que l’industrie éolienne dont il est l’un des principaux promoteurs n’a pas sa place en France et en particulier en Aveyron. Les  paysages très diversifiés et d’une beauté qu’on nous envie sont un patrimoine commun que l’on ne peut subtiliser à ses habitants.

Alors Madame, pour une vision à long terme, laissez nous vivre paisiblement dans notre beau pays qui nous a vu naître. Gardez vos éoliennes et laissez nous nos emplois

Le collectif "Agir pour le Lévézou".

Le 11/11/2012

 

Pour que vous vous fassiez une idée des arguments fallacieux avancés par Mellyn Massebiau, nous n'hésitons pas à vous faire connaître sa prose parue le 1ernovembre dans la chronique "libre expression" du "Progrès Saint Affricain"

prosavig.jpg

 

Les commentaires sont fermés.