Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/01/2010

La carte du bassin éolien du Lévézou

Sur les 330 éoliennes projetées, 92 sont en fonctionnement, en construction ou avec le permis de construire accordés.
Au 14/01/2010

Clic sur la vignette pour voir la carte

21/12/2009

Une nouvelle nuisance provoquée par les éoliennes !

S’il fallait encore convaincre des nuisances provoquées par les éoliennes  !

Joyeux Noël à tous

perenoelbj42.jpg

17/12/2009

Le parc éolien de Flavin revu à la baisse ?

Les responsables du géant de l'éolien industriel espagnol Gamesa doutent de la pertinence de poursuivre l'installation des 10 éoliennes du parc de Flavin-Pont de Salars.
Le quotidien Midi Libre et site maville.com, qui rapporte un article de Centre Presse, citent les propos d'un cadre français de cette multinationale.
Le schéma économique du constructeur de parc éolien clé-en-main (Gamesa) qui revend à un financier-exploitant étranger (Hyperdrola) qui lui-même revend l'électricité à l'EDF pour un prix garanti, a-t-il du plomb dans l'aile? ou est-ce la prise de conscience des populations locales qui modère les ambitions des promoteurs de l'éolien industriel?
En tout cas, même réduit à 5 machines le parc éolien de Flavin-Pont de Salars est une agression sonore et visuelle pour les habitants du Lévézou ainsi qu'un racket financier pour tous les clients d'EDF.

MLfrvig.jpg

MVvig.jpg

Clic sur les vignettes pour lire les articles
le 17/12/2009

08/12/2009

Les échos de la manifestation de Frayssinhes

Malgré la pluie, le rassemblement de Frayssinhes du lundi 30 novembre a eu un grand succès.
Plus de 50 sympathisants au collectif Agir pour le Lévézou ont attiré l'attention de toute la population Aveyronnaise sur les nuisances sonores et visuelles engendrées par les éoliennes industrielles.
Le soir même, le 19-20 de FR3 Quercy-Rouergue ainsi que L'édition spéciale de Canal + du vendredi 4 décembre 2009 se sont fait l'écho de cette manifestation.

Clic sur les vignettes pour visionner l'extrait de la video
le 08/12/2009

25/11/2009

Appel à rassemblement

Une manifestation de sensibilisation de toute la population Aveyronnaise aux nuisances
sonores et visuelles pour les habitants proches du
nouveau parc éolien de Flavin,
en construction au village de Frayssinhes (à 10 Km de la cathédrale de Rodez),
sera organisée

Le lundi 30 novembre vers 11h sur le site.

Rendez-vous à 10h30 sur la place du foirail de Pont de Salars,
lieu de départ du rassemblement.
Prévoyez un casse croute.
Le repas sera tiré du sac, dans la salle des fêtes de Frayssinhes.

Venez nombreux !

le 25/11/2009

DERNIERE MINUTE

Une équipe de reportage de CANAL + sera présente .....

29/10/2009

Devoir d'information, devoir de vérité ….

Fréquemment des membres du collectif Agir pour le Lévézou sont sollicités pour participer à des débats.
Débats organisés par des conseils municipaux, des propriétaires fonciers ou des associations locales, afin d'apporter les arguments opposables aux promoteurs de l'éolien industriel.
Outre les thèses déjà développées dans ce blog, vous trouverez ci-dessous quelques informations qui éclairent les assistances à ces débats.
C'est un devoir d'information, un devoir de vérité, que les décideurs doivent connaître avant que de se positionner face au dilemme "installer ou ne pas installer un parc éolien pour une durée d'une vingtaine d'année sur leur territoire ?".
Ci dessous, l'interview des porte-paroles du collectif dans "La Dépêche" du 16 octobre 2009 et le communiqué de presse correspondant.
Le 29/10/2009



Clic sur la vignette pour lire l'article

21/10/2009

Le Viala du Tarn, projet de parc éolien recalé

Le 16 octobre 2009, le conseil municipal du Viala du Tarn à repoussé par 13 voix contre et 2 voix pour, la création d'un parc éolien sur le territoire de la commune.
Midi Libre du 20/10/2009 dans les pages locales.

ML091020.jpg

Le 10 octobre 2009 avait eu lieu, dans la salle communale, un débat contradictoire, ouvert à tous, entre le promoteur du projet et l'association locale ADEPVEM (1).
Plus de 200 personnes y assistaient.
Après une présentation de 45 minutes du projet éolien par le promoteur RAZ Energie (2), les représentants du collectif Agir pour le Lévézou, invité par l'ADEPVEM, ont exprimé leur expérience de cohabitation avec les éoliennes.
Durant 2 heures 30 il régna un climat correct et attentif.
Pour avoir informé la population, le Maire de la commune fut remercié de son initiative.
le 21/10/2009

(1) : Association de Défense de l'Environnement et du Patrimoine du Viala du Tarn et de Monjaux des vallées du Tarn et de la Muse
(2)  RAZ Energie est une filiale de SAMFI INVEST, société d'investissement qui a des participations dans l'immobilier, le transport (+ de 1000 camions !) et récemment dans les énergies renouvelables.

18/10/2009

Une éolienne de Viarouge perd ses ailes

Une des 6 éoliennes de Viarouge a perdu ses ailes au cours du mois de septembre.

Ce n'est décidément pas de chance pour EDPR (Electricité Du Portugal Renouvelable) propriétaire de ce parc éolien.

Apres l'incident sur 2 éoliennes l'hiver dernier (voir notre note du 14 janvier 2009), voila qu'une nouvelle panne a nécessité le démontage de 3 pales sur l'une d'entre elles.

De source non officielle, il semblerait que les écarts de température enregistrés entre le jour et la nuit, sur le Lévézou, soient à l'origine de dilatations excessives pour la structure des pales (constituées de fibres de verre et résine époxy).

Et dire qu'EDPR se flatte, lors des visites organisées pour les touristes, d'avoir le parc éolien le plus performant et le plus fiable du Lévézou !

Est-ce que cette vision d'éolienne "désailée" préfigure l'état des parcs éoliens une fois que la rentabilité ne sera plus au rendez-vous ?

eol3.JPG

10/10/2009

1 an de travail, 1 an de résultats

Le collectif Agir pour le Lévézou a été constitué il y a bientôt un an pour défendre notre Lévézou au coeur du vent, de la terre et de l'eau.

Pour fêter cet anniversaire, nous vous invitons à un repas convivial
qui aura lieu à la salle des fêtes de Ségur le Samedi 7 Novembre 2009 à 12H

Rejoignez-nous à Ségur avec votre famille, vos amis, vos voisins... nous partagerons un moment de convivialité !
Pour cela faites-vous inscrire avant le 3 novembre auprès de :

- Angèle ALBACETE à Mauriac  
  tel : 05 65 58 75 35,  mail : angele.albacete @ wanadoo.fr
- Madeleine RUDELLE à Pont de Salars
  tel : 05 65 46 80 29,  mail : madrud @ hotmail.fr
- Marie-Christine COLIN à Vezins
  tel : 05 65 70 69 07,  mail : pascal.colin17 @ wanadoo.fr
- Nathalie COSTES à Curan  
  tel : 05 65 46 01 36
- Jean-Marie BERNAD à Ségur
  tel : 05 65 69 63 56
- Ou sur notre boite mail : agirpourlelevezou @ orange.fr

04/10/2009

Le Lévézou présent au Mont Saint Michel

Les Vieilles Maisons Françaises et les associations de défense du Lévézou participaient à la grande manifestation nationale du 26 septembre 2009 au Mont Saint Michel.

VMFMont_St_Michel.jpg

28/09/2009

Eoliennes la grande imposture

Rappel sur les faits marquants de l'été (suite)
«Eoliennes la grande imposture». C'est le titre du dossier d'actualité développé par l'hebdomadaire "Valeurs actuelles" du 6 aout 2009.
Ce dossier analyse du point de vu social, humain, économique et technique l'implantation massive des parcs éoliens industriels en France.
Cet article rejoint les arguments avancés par le collectif Agir pour le Lévézou.
Ce dernier y est même qualifié de «particulièrement pugnace» pour organiser la résistance à l'envahissement du plateau du Lévézou par les éoliennes.
le 28/09/2009

Clic sur la vignette pour lire l'article

25/09/2009

Une nouvelle bataille contre les boues

Rappel sur les faits marquants de l'été (suite)
La société Terralys Suez Environnement souhaitait acquérir 10 hectares de terre agricole sur le territoire de la commune de Curan pour y implanter une plate-forme de compostage des boues de station d'épuration.
Cette installation industrielle aurait créé un risque majeur pour les nappes phréatiques qui alimentent l'agglomération de Rodez ainsi que pour les eaux de ruissellement qui se déversent dans le lac de Pareloup.
La mobilisation des agriculteurs du Lévézou a fait reculer Terralys qui, le jour même de la manifestation à Viarouge, a renoncé à son projet.
La presse régionale s'est fait l'écho de cette manifestation pilotée par la FDSEA.
le 25/09/2009

DMfrvig.jpg

 

CPvig.jpg

 

Clic sur les vignettes pour lire les articles

 

23/09/2009

Le collectif s'invite à l'office de tourisme de Salles-Curan

Rappel sur les faits marquants de l'été
Vendredi 24 juillet 2009 une délégation du collectif Agir pour le Lévézou s'est invité à l'office de tourisme de Salles-Curan.
En effet, motivé par les promoteurs de l'éolien industriel, cet office a organisé durant l'été, des visites des parcs éoliens qui encerclent la commune.
Il était primordial qu'a la thèse des promoteurs de l'éolien industriel, notre collectif donne aux touristes une autre vision de l'éolien et notamment des nuisances engendrées par ces machines à vent sur les populations locales.
Pour cela, des fascicules "Agissons autrement pour le Lévézou" (1) ont été mis à leur disposition.
Midi Libre du 25 juillet 2009 ce fait l'écho de cette démarche.
Le 23/09/2009

Clic sur la vignette pour lire l'article

(1)Vous pouvez obtenir le fascicule réalisé par le collectif en faisant la demande à :
Collectif Agir pour le Lévézou
12620 MAURIAC
(le cout d'impression de ce fascicule, de 24 pages, avoisine 1€, merci de votre soutien en envoyant un don à l'adresse ci-dessus)

30/05/2009

Avis défavorable !.....

AVIS DEFAVORABLE !....
Par cette conclusion abrupte le commissaire enquêteur a terminé son enquête publique relative à l'extension du parc éolien de Castelnau-Peygayrols.
En effet, du 2 mars au 2 avril 2009 une enquête publique, étape obligatoire pour ajouter 7 éoliennes au parc existant, avait lieu en la Mairie de la commune (voir notre note du 24 février 2009).
Malgré les opérations de charmes auprès des habitants et les campagnes médiatiques dans la presse régionale (voir nos notes des 27 avril, 9 mars, 10 février et 26 janvier) la société Ventura, porteur du projet, n'a pu convaincre que 7 personnes sur plus d'une centaine qui se sont exprimées auprès du commissaire enquêteur.
Cet avis défavorable est une première. Aussi la presse régionale s'en est fait l'écho dans ses pages locales ou dans ses blogs.
Le 30/05/2009

DMfrvig.jpg

DMfrvig.jpg



Clic sur les vignettes pour lire les articles


27/04/2009

Monsieur Guyot persiste ….

Début avril, monsieur Arnaud Guyot, Directeur Général de Ventura, a organisé une conférence de presse afin de vanter les bienfaits de l'énergie éolienne et ainsi inciter Monsieur le Préfet de l'Aveyron à signer le permis de construire pour 7 éoliennes supplémentaires sur le territoire de la commune de Castelnau Pegayrols. Il était accompagné dans cet exercice par Monsieur Christian Trémolières, Maire de la commune concernée.
Le collectif "Agir pour le Lévézou" ne peut rester sans réponses devant de telles inepties.


15 Réponses du Collectif « AGIR POUR LE LEVEZOU » à Mr Guyot, directeur de Ventura

Ventura aux abois ?

Après avoir vendu en Allemagne un parc éolien de 55MW/h pour 81 M d’euros, Ventura comptait installer sans embûches un parc éolien de 32 machines sur le Lévézou. C’était sans compter sur la réaction des habitants de cette région concernés par les nuisances. Après la clôture de l’enquête publique pour l’extension du parc de Castelnau, Ventura se lance dans une propagande médiatique de séduction et de grande communication bien orchestrée, avec toujours autant de non dits et de contre vérités.
Le collectif « Agir pour le Lévézou » vient d’éditer et de distribuer 10 000 exemplaires d’un fascicule rempli de témoignages sincères, émouvants et réalistes qui ne peuvent qu’irriter les promoteurs. Oui, la réalité éclate au grand jour ! Les éoliennes ont un point commun avec les chameaux, elles sont faites pour vivre dans un désert mais le Lévézou n’est pas un désert.

Des idées reçues ?

Peut-être pour Monsieur Guyot, directeur de Ventura, qui, lui, habite Montpellier, mais pour les riverains de parcs, les nuisances ne sont pas des idées reçues. Depuis la fin de l’enquête publique, les éoliennes recommencent à tourner à plein régime, et à faire, surtout la nuit, un bruit assourdissant en cette période du vent du midi.

62 000 000 de KW/h en 12 mois de fonctionnement ?

Un peu d'arithmétique M Guyot : 13 éoliennes produisent durant 365 jours de 24 heures 62 millions de KWH. Combien produit une éolienne durant 1 heure ? Elle produit 544 KW, à rapprocher des 2,3 MW (soit 2300 KW, puissance nominale d'une éolienne) soit un rapport de 23,6 %. On est loin des 85 % que vous annoncez. Rassurez-vous, vous êtes dans la moyenne des 2500 éoliennes françaises (environ 25%).

27 000 personnes ?

Quelle audace d’affirmer que 13 éoliennes couvrent la consommation de 27 000 personnes ! Avec les chiffres de production que vous nous donnez, ce serait l’équivalent de la consommation de 3 ampoules, 1 téléviseur et 1 frigo, c'est-à-dire, 346 Watts par personne et par jour, sans four électrique, sans lave-linge, sans chauffage électrique bien sûr, et en plus de façon très intermittente et pas forcément aux pointes de consommation. Et quels moyens de production pour tous les autres lieux publics, usines, stades, etc.… ?

Les recettes générées par l’éolien ?

- 2000€ à 6 000 € de loyer au propriétaire foncier par éolienne, par an
- 15 000 € de Taxe professionnelle à la commune par éolienne, par an
- 240 000 € à 350 000 € net d’impôt au promoteur, par éolienne, par an

Encore un peu d'arithmétique financière Monsieur Guyot : 13 éoliennes produisent 62 millions de KWH durant un an. Quel sera le chiffre d'affaire de ces 13 éoliennes durant leur vie de 20 ans (vous espérez même les faire durer 25 ans) sachant qu'EDF doit contractuellement vous acheter le KW au prix de 8,2 Cts d'€ le KWH ? Bravo, vous avez gagné 101,6 millions d'€.
Actuellement vous versez environ 6000 € par an et par éolienne à chaque propriétaire du terrain pour qu'il accepte d'aliéner 400 m2 de sa terre agricole durant 20 ans soit 1,5 millions d'€ pour 13 éoliennes. Vous versez également 265 000 € par an aux 2 collectivités locales au titre de la taxe professionnelle (voir le bilan du parc éolien fait par Christian Trémolières, maire de Castelnau) soit 5,3 millions d'€ sur 20 ans.
Il vous reste donc 94,8 millions d'€ pour acheter et installer les 13 éoliennes (à environ 2 millions d'€ pièce) et répartir les bénéfices conséquents (68,8 millions d'€) aux actionnaires de Ventura.
Mais ce petit problème d'arithmétique financière, nous sommes sûrs que vous l'avez déjà effectué, avec même une plus grande précision, sinon vous ne souhaiteriez pas ardemment agrandir le parc éolien de Castelnau avec 7 nouvelles machines.
On comprend que les promoteurs s’appliquent autant pour nous faire du bien, et que deviendra la recette de la taxe professionnelle si un jour elle est remplacée par la taxe carbone ?

Quel bruit ?

Le bruit qui gêne Castelnau et sa municipalité, c’est celui des contestations et des supplications des habitants de Bouloc et de tout le Lévézou, lors de l’enquête publique ou lors de la ronde des éoliennes, mais sûrement pas celui des machines installées intelligemment loin du village de Castelnau.

Que veut dire PGA ?

Le Plan de Gestion Acoustique, c’est une belle foutaise ! Le seul moyen d’éviter le dépassement, c’est d’arrêter les éoliennes, ou de débrayer les rotors (c’est d’ailleurs ce que font les promoteurs à chaque fois que des élus ou des journalistes sont annoncés (cf. Centre Presse du 7 avril)).
L’étude réalisée pour ces 13 éoliennes fait état d’un dépassement des normes au-delà de 3 éoliennes en fonctionnement.
Imaginons quand les 13 fonctionnent ensemble ; qui aujourd’hui doit faire respecter les engagements ?

Alternative au nucléaire ?

Il faudrait installer 6 500 éoliennes pour remplacer une centrale nucléaire (1 éolienne tous les 1,34km²). C'est-à-dire, couvrir l’intégralité du département de l’Aveyron. Donc, un n’empêche pas l’autre. Pour preuve, après avoir voté le Grenelle de l’Environnement, l’état français vient d’engager la construction de deux générateurs nucléaires nouvelle génération.

Pas de rejets de CO2 ?

Qui prend le relais de la production quand les éoliennes s’arrêtent ? (manque de vent) : une centrale au fuel ou au charbon (très polluantes) qui a une réponse immédiate à la demande. Si on augmente considérablement le nombre d’éoliennes en France, les exigences européennes en terme de rejet de gaz à effet de serre seront loin d’être atteintes.

Un cimetière d’éoliennes ?

Le cimetière d’une éolienne sera l’endroit où elle aura été implantée. Une loi exigeant le promoteur à prévoir son démantèlement a bien été votée mais le décret d’application ne l’est toujours pas. En clair, c’est le propriétaire du terrain qui devra la démonter. Son coût ? 150 000 euros (en laissant dans le sol le 500 à 1 500 tonnes de béton) (cf. La Compagnie du vent lors d’une réunion publique à Versols et Lapeyre). Il y a de fortes chances pour que le démontage revienne aux communes.

Sans incidence sur le patrimoine bâti ?

La cour d’appel de Rennes confirme un  jugement du Tribunal de grande instance de Quimper condamnant les vendeurs d’une maison ayant dissimulé à l’acheteur, l’existence d’un projet éolien, à restituer la somme de 30 000 € sur un prix de vente de 145 000 €. Les experts avaient évalué la moins value d’un bien situé à proximité d’un projet éolien dans une fourchette comprise entre 28% et 46% de sa valeur d’origine.

Esthétique ?

Si une éolienne ou un parc de 5 ou 6 éoliennes peut être jugé esthétique par certains, vous avez raison, c’est très subjectif. Mais aujourd’hui, les 83 éoliennes installées de façon anarchique sur le Lévézou sont une horreur et un affront écologique. Avec leurs phares clignotants rouges ou blancs, la nuit, on les voit de partout et tout le monde s’accorde à dire : stop ! Maintenant c’est trop !
Qu’en sera-t-il quand il y en aura 330 ?

Pas d’impact sur le tourisme ?

Qui peut dire qu’autant d’éoliennes n’ont aucun impact sur les paysages et donc sur l’attrait touristique ?
Qui est prêt à mettre sur son dépliant (vantant la beauté du lieu, l’attrait de tel ou tel monument, etc …) une ou plusieurs éoliennes, même en toile de fond ? Personne !
Arrêtons de parler de tourisme industriel. Des éoliennes, il y en a partout en France. Ce n’est donc pas une rareté à faire découvrir.

L’éolien créateur d’emploi ?

Sûrement, mais en Espagne ou en Allemagne où sont fabriquées les éoliennes, mais en France, les emplois sont déplacés. Localement, quelques techniciens venus d’ailleurs, assurent la maintenance. Les réparations d’éoliennes (Viarouge, Décembre 2008 : 2 éoliennes en panne) sont assurées par des entreprises inconnues dans la région.

Pourquoi cacher les projets ?

L’éolien est un sujet tabou. Les promoteurs entretiennent la division et provoquent par leurs démarches commerciales secrètes, la cassure du tissu social. Souvent, un projet porté par un élu et un particulier, ne leur génère aucune nuisance, alors que d’autres découvrent qu’ils vont avoir à côté de chez eux à 500 mètres, une ou plusieurs machines de 125 mètres de haut tournant à 250 km/h avec lesquelles ils vont n’avoir que des inconvénients. Comment rester serein dans ces conditions ?

L’incrédulité, et parfois la dérision des visiteurs, sont difficiles à supporter pour les riverains.

Le collectif « AGIR POUR LE LEVEZOU » après une phase de sensibilisation et d’information de l’opinion publique va rencontrer les élus dont certains ont déjà renoncé ou refusé l’extension de futurs projets. Sans vouloir jeter l’opprobre sur l’intégrité de tous nos élus, nous tenons à dénoncer les pratiques scandaleuses des promoteurs. Ils n’hésitent pas à acheter le silence ou la complicité de riverains ou d’élus en leur proposant des aménagements de leur habitat, de chemins pour les communes, de lieux de rencontres pour les associations, etc…et voir plus encore.
Face à ce pouvoir de l’argent, la valeur humaine a-t-elle encore un sens ?
Le collectif veut bien jouer les pompiers mais il serait temps d’arrêter les pyromanes !


       Collectif « AGIR POUR LE LEVEZOU ».
Le 27/04/2009

Pour les lecteurs qui souhaitent lire le compte-rendu de la conférence de presse de M Guyot, un clic sur le logo.

 

 

27/03/2009

Immense succès pour la "ronde des éoliennes" (suite)

Le Journal de Millau du jeudi 26 mars, après avoir consacré sa "une" à la manifestation du 21 mars, fait paraître deux articles forts intéressants sur son blog.
Voila qu'enfin l'avis des habitants du territoire du Lévézou est pris en considération.
Heureusement que nos journaux locaux rapportent des paroles différentes de celles politiquement correctes des médias nationaux.
Le 27/03/2009

 

JDMBvig.jpg
JDMBvig.jpg

Clic sur les vignettes pour lire les articles