Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/02/2010

Deux mats, deux mesures ….

Un sympathisant du collectif "Agir pour le Lévézou" nous signale un bien curieux paradoxe.
Dans les éditions de Centre Presse des samedis 23 et 30 janvier 2010, un article relate le soutien des élus locaux au projet d'implantation de 6 éoliennes sur le territoire de la communauté de communes du Naucellois. Dans ce même quotidien, un autre article, se fait l'écho de l'opposition des habitants de Sainte Radegonde à l'installation d'une antenne de téléphonie mobile.
D'un coté des élus sont favorables au montage de 6 mats de 120 mètres de haut; mats imposants, bruyants, en mouvement, lumineux la nuit et de l'autre coté, les voisins rejettent 1 mat de 25 mètres de haut; statique et dissimulé "en arbre".
Pourquoi cette différence de traitement ?
Les élus et les propriétaires fonciers sont ils sensibles aux arguments pseudo-écologiques et financiers, des promoteurs de l'éolien industriel ?
Les voisins directs du parc éoliens seront-ils aussi remontés contre les éoliennes que ceux du relais de téléphonie ?
En tout cas une belle embrouille se prépare dans le Naucellois.
Nous noterons que le porteur de ce projet d'éolien industriel est le bureau d'étude RAZ Energie qui a été rejeté dans son projet d'implantation au Viala du Tarn (voir notre note du 29/10/2009).
Le 11/02/2010

Clic sur la vignette pour lire les articles