Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/01/2009

Les voeux du Conseiller Général

Dans le "Journal de Millau" du 22 janvier 2009 Jean-Claude Gineste, conseiller Général du Canton de Saint Beauzely présente ses voeux par une déclaration moralisatrice.
C'est oublier que Gineste Jean-Claude est un ardent partisan de l'extension du parc éolien industriel du col de Poulzinières jusqu'au pic Monseigne.
Le collectif "Agir pour le Lévézou"ne pouvait laisser les lecteurs du Journal de Millau ignorer ce double langage.
Voici la réponse du collectif parue le 29 janvier sur cet hebdomadaire.
le 31/01/2009

POUR QUE LES SOUHAITS DE J-C GINESTE SE TRANFORMENT EN ACTES

Nous avons bien apprécié les voeux de Jean-Claude Gineste, conseiller général de Saint-Beauzély, placés sous le signe «d'une répartition des aides plus équitable».
Défendant «un développement durable et solidaire plutôt qu'une course égoïste à l'argent».
Dénonçant «les excès d'une société qui a perdu de vue l'homme au profit de l'argent».
Appelant «plus de fraternité contre le repli sur l'égoïsme, l'être plutôt que l'avoir».
Souhaitant «une répartition des aides plus équitablè».
Oui, nous sommes entièrement d'accord avec ces propos de Jean-Claude Gineste, mais encore faudrait-il que ses voeux correspondent à ses actes et qu'il arrête de défendre l'éolien en général et le projet de la commune de Saint-Beauzély en particulier, car mettre des éoliennes  sous le nez des habitants de la vallée de Mauriac quand on ne les a pas soi-même sous les yeux, n'est-ce pas privilégier l'argent au détriment des hommes et privilégier «l'avoir plutôt que l'être» ?
Quand un signataire (de quatre éoliennes dans le projet) a refusé de partager moitié-moitié avec ceux qui auraient pu avoir certaines de ces éoliennes chez eux parce que de toutes façons ils en auraient les nuisances, n'est-ce pas tout sauf de la fraternité, ne voit-on pas là l'égoïsme pur ?
Ne pas oser comparer les 6000 euros de loyer par an et par éolienne pour le propriétaire foncier (quand le promoteur perçoit 40 fois plus)  avec ceux qui ont les nuisances et qui n'ont rien, est-ce vraiment ce que l'on peut qualifier de répartition équitable ?
Pourtant nous avons bien noté dans l'article de Jean.Claude Gineste que «le défi qu'ont à relever les élus, c'est de réhabiliter le monde politique en lui donnant son véritable sens».
Alors; pour que ces souhaits se transforment en actes: Aben de trabal !

COLLECTIF AGIR POUR LE LÉVÉZOU

JDM090122vig.jpg

Pour les lecteurs du blog qui n'ont pas lus la déclaration du Conseiller Général, un clic sur la vignette pour la consulter.